s'il pleuvait des larmes

Publié le par amandine

S'il pleuvait des larmes

S'il pleuvait des larmes
Lorsque meurt un amour        

S'il pleuvait des larmes
Lorsque les cœur sont lourd

Sur la terre entière,
Pendant quarante jours
Des larmes amères

Engloutiraient les tours.

S'il pleuvait des larmes
Lorsque meurt un enfant
S'il pleuvait des larmes
au rire des méchants

Sur la terre entière
En flots gris et glacés

Des larmes amères
Rouleraient le passé.

S'il pleuvait des larmes
Quand on tue les cœurs purs

S'il pleuvait des larmes
Quand on crève sous les murs

Sur la terre entière
Il y aurait le déluge
Des larmes amères,
des coupables et des juges.

S'il pleuvait des larmes
Chaque fois que la mort
Brandissant ses armes
Fait sauter le décor

Sur la terre entière
Il n'y aurait plus rien
Que des larmes amères
Des deuils du destin.

boris vian

Publié dans poésie-chanson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article