maxime coton

Publié le par amandine

Les résolutions ayant été inventée pour ne pas être suivie. Je dérogerai donc à ma décision de ne pas parler de mon entourage.
Que dire de maxime? ...
Que c'est mon meilleur ami... En réalité je n'en suis pas certaine. Il faut dire que l'on se voit très peu, cependant il y a comme un lien très fort qui nous uni l'un à l'autre. On a bien tenté maintes et maintes fois de ne plus se parler pour des raisons plus ou moins valable mais toujours il se fait qu'un jour on se retrouve à manger une glace à deux  sur la place de la louvière ( ville dans laquelle j'habite, mais plus pour longtemps).
J'ai rencontrer maxime lorsque j'étais en troisième, lui était en cinquième. Il s'est pointé devant moi un après-midi de début décembre, et me demanda tout simplement "comment tu t'appelle?"  Comme je n'avais pas l'habitude que quelqu'un se pointe devant moi de cette manière, je répondit précipitemment et parti de manière quelque peu effrayée. Mais ce jeune poète et saxophoniste est tétu et il a perceverait. On s'est un peu parler en troisième. Lorsque je suis arrivée en Quatrième on etait tout le temps à deux il fut la pour moi tout le temps. Dans le rire et dans les larmes. On s'est disputer on ne s'est plus parler on s'est reparler. On ecrivait sur les murs, se couper les cheveux, jouions au délinquant refaisant le monde sans cesse s'imaginant devenu célébre pour nos talents. C'est maxime qui m'a fait prendre conscience que j'aimais la danse. La première fois qu'il me vis sur scène il fut , selon lui, impressionné par une telle présence, par la fille que j'étais sur cette scène. Apès cela, Il venait me voir à toutes mes représentations.  Et lorsque je dansais je me disais il faut que je donne le meilleur de moi pour lui. Peu à peu j'ai compris que non seulement je donnais le meileur de moi pour lui comme je disais mais aussi parce que la danse vraiment mon élément. Merci donc maxime pour m'avait permis de découvrir cela. Mais alors que la fin de ma quatrième arrivait et que nous nous entendions à merveille, lui finissait sa sixième et partait donc l'an suivant à Bruxelle. Je me suis retrouvée seule en cinquième se fut l'enfer totale, maxime me parlais de moins en moins nous nous somme disputé mais comme toujours on s'est reparlé. Depuis on se parle encore avec des haut des bas. Mais il faut croire que notre lien resiste je pars bientôt en France et nous verrons si malgrè cela nous nous parlons encore, j'espère que oui. Alors maxime je te dis merci pour tout ce que tu m'as apporté, merci de m'avoir donné la confiance en moi qu'il me manquait, merci d'avoir toujours cru en moi et d'y croire encore, merci de m'avoir écouté pleurer de m'avoir encouragée soutenue, merci pour tout cela.  et... En avant la musique!!!

Publié dans personnages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine 11/08/2006 08:19

Je ne connais pas Maxime mais je voudrais le remercier pour tout ce qu'il a apporté à ma fille. Merci Maxime d'avoir simplement été là pour elle.